Le WCWC lance un nouveau système de surveillance à distance

Photo de Geordie

Le WCWC a lancé un nouveau système de surveillance à distance. Geordie Gauld, technicien, nous en dit plus sur la manière dont le nouveau système contribuera aux projets d’essais pilotes pour aider les propriétaires, les opérateurs et les autorités chargées de l’exploitation des réseaux d’eau.

Qu’est-ce que le nouveau système de télésurveillance ? Comment cela fonctionne-t-il ?
Il s’agit essentiellement d’un système de contrôle et d’acquisition de données (SCADA) à petite échelle doté d’une connectivité cellulaire. Il fonctionne en grande partie selon les mêmes principes que le système de surveillance et de contrôle d’une installation de traitement des eaux à grande échelle. Un simple contrôleur logique programmable (PLC) recevra les signaux de processus de l’installation pilote, y compris les paramètres tels que la pression de l’eau, le débit, la turbidité, le pH, etc. Grâce à ces données, nous pouvons observer l’état des systèmes, compiler des ensembles de données et générer des tendances historiques ici même au WCWC.

Quels seront les avantages pour les projets d’essais pilotes ?
Il peut s’avérer difficile de recueillir des données complètes auprès de nos communautés d’expérimentation. Nombre d’entre eux se trouvent dans des régions éloignées et nous ne pouvons pas rester sur place pendant des semaines pour recueillir manuellement des données. Les opérateurs sont également très occupés à gérer leurs propres installations et n’ont pas le temps de prélever manuellement des échantillons et de collecter les données dont nous avons besoin et de les mettre entre nos mains. Ce système nous permettra de collecter des ensembles de données complets avec peu ou pas de contribution de la part des opérateurs. Des données complètes conduiront à un processus d’essai pilote plus efficace et permettront au WCWC et au propriétaire de l’installation de prendre des décisions plus éclairées concernant l’orientation du projet d’essai pilote, quel que soit l’endroit où se trouve l’installation du propriétaire.

Le fait de pouvoir visualiser l’état du système en temps réel nous permettra également de confirmer que tout fonctionne comme il se doit. Une défaillance non détectée dans l’installation pilote peut rendre incomplètes ou inexactes de grandes séries de données et retarder l’avancement global du projet d’essai pilote.

Comment un système de contrôle peut-il être efficace pour plusieurs projets d’essais pilotes qui peuvent avoir des exigences très différentes ?
En examinant les configurations des projets pilotes précédents, nous avons pu dresser une liste des exigences en matière de matériel modulaire que nous jugions les plus utiles. Cela nous a permis de câbler et de préprogrammer l’unité pour des configurations courantes, avec la possibilité d’utiliser ou d’omettre certaines fonctions selon les besoins. Cette approche nous permettra de travailler avec une grande flexibilité en utilisant différentes stratégies et modalités de traitement. Dans notre sélection de matériel, nous avons également prévu plusieurs entrées “de réserve” qui nous permettront d’étendre nos capacités à l’avenir.

Pour plus d’informations sur les services d’essais pilotes du WCWC, veuillez consulter le site www.wcwc.ca/services/pilot-testing/ ou nous contacter au 866-515-0550.